vendredi 17 mars 2017

Le glyphe


Il faut peu de mots pour nous écrire l'instant. Un seul glyphe. Une respiration. Une courbe concise. Quelque chose d'indéfiniment physique comme le bord suave du drap glissant sur l'entre-deux-corps.