dimanche 30 avril 2017

mercredi 26 avril 2017

Fleur de vertu



                Et les pensées sauvages restent toujours bien-aimées
                  même quand la fleur de soufre les renverse



lundi 17 avril 2017

La philosophie de Gombrowicz : une vie concrète en cours

C'est la première fois que la philosophie touche à la vie.

Qu'est-ce que la volonté de vivre chez Schopenhauer ?
Lui-même dit qu'il emploie ces mots parce que rien de meilleur ne lui vient à l'esprit. À vrai dire, c'est plutôt la volonté d'être parce que pour Schopenhauer, non seulement l'homme et les animaux veulent vivre, mais aussi la pierre qui résiste, la lumière qui persiste.
(...)
Cette volonté de vivre, pour se manifester comme phénomène, doit revêtir [phrase incomplète].
Elle doit être dans l'espace et le temps, dans l'ordre numérique des choses. Elle est une seule, parce que le monde numérique ne connaît ni objet, ni rien de cela.
 
          __ Witold Gombrowicz, Cours de philosophie en six heures un quart 
                                     [ Rivages poche Petite Bibliothèque ]



La force entre deux charges est toujours tangente aux lignes





samedi 15 avril 2017

L'air en friche


Je ne sais pas qui de lui ou de moi a désiré le plus, désire encore, plus semer ou plus enfouir. Plusieurs incisions imparfaites sont au-dedans nos corps, ouvertes. Nous y avons greffé par approche nos doutes et nos images, notre amour, lui différemment de moi. Des épines laissées en surface, des nervures littérales provoquant la lettre, des alvéoles charnues et embrassées pour se donner le courage de l'absence. Le temps fait un bruit de feuille en suspension. 

samedi 8 avril 2017

Par-delà le bien et le mal. 155 ( mélange chez les aimants )


Mélange chez les aimants

Le sens du tragique augmente et diminue avec la sensualité.
                  —  Nietzsche, Par-delà le bien et le mal
                         [ Maximes et intermèdes : 155 ]


samedi 1 avril 2017

Le brouillard et la méandre


Un brouillard relève le bras abandonné d'une méandre. Elle, elle oublie dans la souplesse du demi-sommeil qu'une reprise sur le voile tombé désarticule leurs points de rosée. Elle s'endort souvent sur des gouttelettes décousues que seul le brouillard sait distiller. C'est presque un rituel de leurs jeux d'eau. Ils sont séparés par des principes à soupirs lourds, par le mont à fruits durs et pris dans l'insoluble. Peut-on imager une solide intensité goutte à goutte ?